Une pédagogie du jeu avant 3 ans. Quelles activités dans les lieux d’accueil de la petite enfance ? de Fabienne Agnès Levine, Ed. Dunod

Partout où des enfants de moins de 3 ans sont pris en charge, se posent pour les adultes qui les encadrent des questions concrètes sur les méthodes d’éveil, sur le contenu des activités et sur leurs attitudes éducatives. Dans la première partie, l’auteur transmet son regard d’éducatrice et de formatrice sur les modes d’accueil, sur les attentes des parents et sur les questionnements des professionnels de la petite enfance.
Dans la seconde partie, elle partage des idées d’activités sensorielles, motrices, manuelles, symboliques et langagières en les accompagnant d’éléments de réflexion qui visent à préserver la valeur du jeu spontané et le besoin de jouer pour jouer.

Le désastre de l’école numérique : plaidoyer pour une école sans écrans de Philippe Bihouix et Karine Mauvilly, Ed. Du Seuil, 2016

L’école numérique, c’est un choix pédagogique irrationnel car on n’apprend pas mieux, et souvent moins bien, par l’intermédiaire d’écrans. C’est le gaspillage de ressources rares et la mise en décharge sauvage de résidus dangereux à l’autre bout de la planète. C’est une étonnante prise de risque sanitaire quand les effets des objets connectés sur les cerveaux des jeunes demeurent mal connus. C’est ignorer les risques psychosociaux qui pèsent sur des enfants happés par le numérique.

Empan n°118. Sport et santé.

La pratique d’activités sportives participe au bien-être et à la bonne santé physique et mentale de ceux qui l’exercent. Aujourd’hui elle s’étend, pour hommes et femmes, à toutes les classes d’âge et implique les notions de risque et vulnérabilité liées à chacune d’entre elles. Mais ces notions ne sont-elles pas amplifiées à la fois par l’évolution sociétale du rapport au corps et par un désir exacerbé de plaisir intense et immédiat ?

Le Smartphone des enfants placés. Quels enjeux en protection de l’enfance ? Ed. Erès

Qu’il s’agisse d’entrer en relation, de conserver des liens, de les faire vivre, de les protéger et de se protéger, le smartphone est devenu un instrument
incontournable. Comment les enfants placés et les professionnels qui s’en occupent font face aux nouveaux défis de son utilisation massive ?

Empan n°117. Politiques inclusives.

La loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République consacre le principe de « l’inclusion scolaire de tous les enfants sans aucune distinction ». En juin 2019 était annoncée, pour la rentrée suivante, la mise en place progressive des « PIAL » : pôles inclusifs d’accompagnement localisés, qui sous l’égide d’un coordinateur ont pour mission de faciliter l’inclusion des élèves à besoins spécifiques, alliant réactivité et flexibilité. L’ambition inclusive de l’État est donc clairement affichée. Ce numéro fait l’état des lieux, à partir des expériences de terrain de professionnels, de personnes en situation de handicap ou d’intellectuels interrogeant les fondements d’une société inclusive.

Pourquoi le patriarcat de Carol Gilligan et Naomi Snider

Carol Gilligan est l’auteur d’un livre capital, célébré dans le monde entier : Une voix différente, qui a forgé l’éthique du care, centrale aujourd’hui dans les réflexions sur le féminisme et la démocratie. Son nouveau livre, Pourquoi le patriarcat ?, avance une hypothèse psychologique nouvelle sur la persistance du patriarcat. S’il perdure, c’est non seulement parce que les personnes en position de pouvoir sont réticentes à renoncer à leurs privilèges, mais aussi parce qu’il sert une fonction psychologique. Dans la mesure où il requiert le sacrifice de l’amour au nom de la hiérarchie (songeons à Abraham qui se soumet à l’ordre divin en tuant son fils Isaac), le patriarcat s’érige en rempart contre la vulnérabilité associée au fait d’aimer. Par là même, il se dresse en bouclier contre la perte. La simple prise de conscience que c’est notre capacité à communiquer nos sentiments personnels et à capter ceux des autres qui menace les structures hiérarchiques change entièrement la donne. Une thèse forte, et un combat résolument actuel.

Cultivons les bébés ! revue Spirale n°93

Dans ce numéro de Spirale, un seul mot d’ordre, pour tous les parents et les professionnels : cultivons l’esprit, l’imaginaire et l’esthétique des bébés !

Comment le tout petit se nourrit-il, soit directement soit indirectement des cultures qui l’environnent ? Comment le bain de culture qui l’entoure et qui déborde largement le bain de langage qu’on évoque habituellement, lui permet de lier sensations et représentations et de se construire, dans les liens forts à ceux qui prennent soin de lui ? Comment le bébé va ainsi grandir avec la culture comme matériau de construction, mais aussi comme énergie pour avancer dans la vie, et comme prétexte aux interrelations. « Il faut cultiver son jardin » rappelle le Candide de Voltaire. Allons donc, en visite privée, en ce jardin des aubes naissantes et des premières années, et découvrons ce que poètes, écrivains, conteurs, artistes, philosophes, anthropologues, psychanalystes y sèment et y diffusent. Cultiver les bébés d’aujourd’hui, tous les bébés, est-il songe, chimère ou engagement ?

Je me défends du harcèlement d’Emmanuelle Piquet

Le harcèlement peut prendre plusieurs formes et avoir plusieurs visages. Contrairement aux idées reçues, les victimes et les harceleurs ne présentent pas un profil type, et les situations de harcèlement sont avant tout alimentées par la peur et la vulnérabilité.
Ce livre présente 15 situations d’enfants victimes de harcèlement qui trouvent des idées, des solutions, pour réagir et s’en sortir.

à partir de 8 ans

Louis Braille, l’enfant de la nuit de Margaret Davidson

Au début du XIXe siècle, à la suite d’un accident, Louis Braille devient aveugle à l’âge de trois ans. Cela ne l’empêche pas de vivre presque comme tous les autres enfants. C’est à l’école que les difficultés vont commencer car il veut apprendre à lire. À l’âge de douze ans, loin de se décourager, le petit garçon aveugle se jure de trouver le moyen de déchiffrer tout ce que ses yeux infirmes ne peuvent voir. Et Louis Braille invente l’alphabet en relief qui, depuis, a permis à des millions d’aveugles de surmonter leur terrible handicap.

Non c’est non. Contre le harcèlement de Nadia Leïla Aïssaoui

Depuis la vague de dénonciation qui s’est propagée avec pour slogan #MeToo, #BalanceTonPorc et plus récemment avec l’affaire de la ligue du LOL en France, la question du harcèlement sexuel et des violences sexuelles est le sujet d’un débat de société passionné. Si les victimes s’expriment et accusent à juste titre certains hommes d’abuser de leur pouvoir pour exercer des violences sur les femmes ou des êtres vulnérables, on constate dans le même temps le haut degré de méconnaissance de l’autre qui caractérise les rapports entre les êtres. Les mots et expressions qui évoquent le harcèlement, d’“abus sexuel” à “zone grise” en passant par “insultes” et “pornographie” sont listés et expliqués aux adolescents. Pour chaque entrée, le lecteur ou la lectrice trouvera des conseils, des noms d’associations, des vidéos à regarder, des sites ou des ouvrages à consulter qui lui permettront d’aller plus loin et d’apprendre à identifier et à gérer les différentes situations embarrassantes, gênantes et douloureuses auxquelles il-elle pourrait être confronté-e, mais aussi à sortir des stéréotypes et à élargir son regard pour ne pas lui-elle-même devenir harceleur-se.

Psypérinatalité : la priorité de santé publique !

Le dernier Spirale.

Spirale accueille dans ce numéro le projet fondateur et engagé de l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale. Sous la forme de témoignages cliniques et d’histoires de vie, parents, technicien.ne.s de l’intervention sociale et familiale, obstétriciens, puéricultrices, pédiatres, psychomotricien.ne.s, psychistes plaident ici vigoureusement pour que les vrais 1 000 jours, ceux qui vont de la période péri-conceptionnelle aux 2 ans de l’enfant, deviennent une authentique priorité de santé publique. Unies, constructives, exigeantes, les associations et sociétés savantes de l’Alliance appellent à faire d’une meilleure réponse aux besoins relationnels du bébé et de ses
parents la question de tous : soigner les parents (malades psychiques), prendre soin des bébés (en souffrance)… et inversement.

La Fin de l’amour. Enquête sur un désarroi contemporain d’Eva Illouz

La culture occidentale n’a cessé de représenter les manières dont l’amour fait miraculeusement irruption dans la vie des hommes et des femmes. Pourtant, cette culture qui a tant à dire sur la naissance de l’amour est beaucoup moins prolixe lorsqu’il s’agit des moments, non moins mystérieux, où l’on évite de tomber amoureux, où l’on devient indifférent à celui ou celle qui nous tenait éveillé la nuit, où l’on cesse d’aimer. Ce silence est d’autant plus étonnant que le nombre des ruptures qui jalonnent une vie est considérable.
C’est à l’expérience des multiples formes du « désamour » que ce livre profond et original est consacré. Eva Illouz explore l’ensemble des façons qu’ont les relations d’avorter à peine commencées, de se dissoudre faute d’engagement, d’aboutir à une séparation ou un divorce, et qu’elle désigne comme des « relations négatives ».
L’amour semble aujourd’hui marqué par la liberté de ne pas choisir et de se désengager. Quel est le prix de cette liberté et qui le paye ? C’est tout l’enjeu de cet ouvrage appelé à faire date, et qui prouve que la sociologie, non moins que la psychologie, a beaucoup à nous apprendre sur le désarroi qui règne dans nos vies privées.

Éduquer ses enfants comme un renard de Jean-Baptiste de Panafieu et Diane Galbaud Du Fort

Éduquer est de de plus en plus considéré comme le travail de toute une vie. Et si les chats ou les dauphins pouvaient nous donner des leçons pour apprendre à se nourrir, certains oiseaux ou même les baleines pour apprendre à parler, certains singes et pourquoi pas les loups pour apprendre à vivre en société ? La nature a aussi ses contre exemples à ne pas suivre tout comme des solutions inattendues qui peuvent nous stimuler pour mieux éduquer les enfants.

Faire couple, une entreprise incertaine.Tensions et paradoxes du couple moderne de Gérard Neyrand

Le couple nous fascine, et quelque part nous épouvante, car il pose les questions existentielles des normes et des valeurs sociales d’un côté, des investissements psychiques et des sentiments de l’autre. À l’époque de la renégociation du contrat de genre dans les sociétés démocratiques et néolibérales, du speed dating, du démariage et de l’obsolescence programmée, on assiste à un renouvellement en profondeur des formes sociales de la vie commune et des positionnements subjectifs que nécessite l’existence même du couple.

Les solutions, désormais, sont individuelles et ce livre permet de mieux comprendre la complexité des questions que le couple suscite aujourd’hui. Les auteurs en analysent les multiples facettes – des circonstances de leur naissance aux difficultés de leur maintien – ainsi que la diversité des pratiques conjugales : place des nouvelles technologies dans la formation des couples, de l’infidélité, diverses conceptions de l’amour chez les jeunes, augmentation des couples mixtes ou des unions homosexuelles.

La Fabrique du crétin digital. Les dangers des écrans pour nos enfants de Michel Desmurget

La consommation du numérique sous toutes ses formes – smartphones, tablettes, télévision, etc. – par les nouvelles générations est astronomique. Dès 2 ans, les enfants des pays occidentaux cumulent chaque jour presque 3 heures d’écran. Entre 8 et 12 ans, ils passent à près de 4 h 45. Entre 13 et 18 ans, ils frôlent les 6 h 45. En cumuls annuels, ces usages représentent autour de 1 000 heures pour un élève de maternelle (soit davantage que le volume horaire d’une année scolaire), 1 700 heures pour un écolier de cours moyen (2 années scolaires) et 2 400 heures pour un lycéen du secondaire (2,5 années scolaires).
Contrairement à certaines idées reçues, cette profusion d’écrans est loin d’améliorer les aptitudes de nos enfants. Bien au contraire, elle a de lourdes conséquences : sur la santé (obésité, développement cardio-vasculaire, espérance de vie réduite…), sur le comportement (agressivité, dépression, conduites à risques…) et sur les capacités intellectuelles (langage, concentration, mémorisation…). Autant d’atteintes qui affectent fortement la réussite scolaire des jeunes.
« Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle », estime Michel Desmurget. Ce livre, première synthèse des études scientifiques internationales sur les effets réels des écrans, est celui d’un homme en colère. La conclusion est sans appel : attention écrans, poisons lents !

L’Enfant autiste décrypté de Ginette Bernier et Line Gascon

Et s’il était possible de se mettre à la place de l’enfant autiste, ressentir et voir le monde de son point de vue ? Cela aiderait grandement les parents et les aidants ! C’est ainsi que les auteures ont conçu ce livre, en s’appuyant sur leurs formations et leurs expériences, elles ont « donné la parole » à ceux qui souvent n’ont pas les mots pour dire.
Une des plus grandes difficultés de l’autisme est la communication, son apprentissage est un parcours truffé d’embûches pour ces enfants qui n’ont pas la même manière d’appréhender le monde. Ils ne sont pour autant pas les seuls à devoir s’adapter, les parents aussi recherchent les meilleures stratégies pour les aider dans ce lent processus.
En illustrant des scènes de la vie de tous les jours, les auteurs et l’illustrateur donnent à voir et à comprendre les difficultés spécifiques de l’enfant autiste et expliquent simplement comment l’aider dans ses apprentissages et l’encourager toujours avec bienveillance et patience.

Le Cerveau qui dit oui du Dr Daniel J. Siegel et Tina Payne Bryson

Comment aider votre enfant à vaincre ses peurs, accepter les difficultés et s’ouvrir aux autres ?

C’est un travail de tous les jours et ça marche ! Au lieu de laisser votre enfant dans une attitude de réaction, de rejet et de rigidité (le cerveau du Non), vous pouvez l’aider à s’ouvrir à ses émotions, aux autres et au monde en développant curiosité, empathie et résilience (le cerveau du Oui). C’est ce que l’on nomme la « plasticité cérébrale ».

Ce guide propose des outils simples pour tous : des techniques pour aider l’enfant à se calmer, pour trouver la bonne distance relationnelle ; des jeux et des bandes dessinées pour savoir comment interagir avec lui.

Tout parent peut développer chez son enfant les compétences-clés qui l’aideront à faire face aux défis de l’existence.

Grandir dans l’équilibre émotionnel et l’enthousiasme.

Le harcèlement scolaire en 100 questions d’Emmanuelle Piquet

Comment débute le harcèlement scolaire ? Quelles questions poser à son enfant pour savoir s’il en est victime ? Quels rôles les adultes – parents ou enseignants – peuvent-ils jouer ? Comment arrêter un harcèlement par SMS ou sur Facebook ? Chaque année, plus de 700 000 élèves en France sont confrontés au harcèlement scolaire. Grâce aux conseils d’Emmanuelle Piquet, psychopraticienne, apprenez à décrypter les mécanismes harceleur/harcelé, à poser les bonnes questions à votre enfant, et découvrez la manière dont vous pouvez l’aider efficacement.  » En 100 questions claires et précises, le nouveau livre de la psychopraticienne Emmanuelle Piquet fait très concrètement le tour de la question, pour inciter familles et enfants à réagir.

Merci le jeu ! Jouer ensemble, un chemin jusqu’à la joie de Pascal Deru

Parents, grands-parents : laissez-vous entraîner par le formidable passeur de jeu qu’est Pascal Deru. Ses mots donnent des ailes à l’envie de jouer et de se relier, même quand vous n’en avez pas envie, pas le temps, pas la disposition d’esprit ; même quand vous pensez ne pas savoir jouer ou même ne pas aimer jouer. Ce livre embrasse le vaste champ du jeu, depuis les jeux de construction en bois jusqu’aux jeux de stratégie en passant par les jeux de plateau, de cartes et les jeux coopératifs… L’auteur nous partage de nombreuses expériences concrètes et livre des idées pour créer du lien de jeu entre parents et enfants mais aussi entre adultes. Un livre tendre et dynamique. Une ode au jeu ! Une ode à la joie !

Pour une école publique émancipatrice de Véronique Decker

« Si l’école recule, ce n’est pas la responsabilité des maths modernes, des méthodes globales, du collège unique, c’est parce que socialement notre pays recule, car nous ne nous battons plus suffisamment pour maintenir ce qui paraissait être des acquis sociaux inébranlables. L’école ne fait que suivre l’abandon de la médecine scolaire, de la formation des enseignants, l’explosion de la précarité des familles et le désintérêt pour la “politique”. On ne saurait faire l’école sans se soucier de la société qui nous entoure, sans trouver des chaussures au petit Syrien qui arrive, sans chercher des solutions de relogement pour les enfants du bidonville rom, sans s’interroger sur ce qui nous pousse à avoir besoin d’aller dans des magasins le dimanche alors que tout le monde se doute que les enfants des caissières sont à l’abandon pendant ce temps. » Véronique Decker vit et travaille à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Institutrice puis directrice d’école depuis plus de trente ans, elle revendique la puissance éducative, créatrice et émancipatrice de l’école publique. Un message fort, combatif, plein d’humanité et d’empathie. Elle est l’autrice de Trop classe ! (Libertalia, 2016) et L’École du peuple (Libertalia, 2017).

Une petite sœur particulière de Claude Helft

Ce matin-là un bébé est né. Une grande joie pour le petit Alexis et ses parents. Et soudain, la tristesse, la peur, quand on apprend que Nelly est atteinte de trisomie 21. Il va falloir apprendre à vivre avec ce handicap, pour Nelly comme pour son entourage, affronter le regard des autres, aider Nelly à trouver une place dans la société… Un petit livre plein de respect pour l’enfant handicapé, pour mieux comprendre sa différence et l’accepter.

Petite Poucette de Michel Serres

Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer.

Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions: le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, tout aussi décisive, s’accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises.

De l’essor des nouvelles technologies, un nouvel humain est né: Michel Serres le baptise «Petite Poucette» – clin d’œil à la maestria avec laquelle les messages fusent de ses pouces. Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d’être et de connaître… Débute une nouvelle ère qui verra la victoire de la multitude, anonyme, sur les élites dirigeantes, bien identifiées; du savoir discuté sur les doctrines enseignées ; d’une société immatérielle librement connectée sur la société du spectacle à sens unique…

Ce livre propose à Petite Poucette une collaboration entre générations pour mettre en œuvre cette utopie, seule réalité possible.

A fleur de peau, revue Spirale 89

C’est à une invitation à fleur de peau que les lecteurs de ce numéro de Spirale sont conviés, qu’elle soit peau de chagrin et révélatrice de toutes sortes de désordres et de somatisations ou qu’elle soit peau de pêche à caresser, protéger, nourrir. Dans la douceur placentaire, la peau est première ; ectoderme embryonnaire, elle sera à l’origine de l’épiderme et des phanères, mais aussi et surtout du système nerveux central et périphérique. A l’aube de la vie, c’est par le toucher et tout ce qu’il englobe, et donc par la peau, que le nourrisson va organiser les limites entre le dedans et le dehors, soi et l’autre, l’espace émotionnel et le champ de la pensée, le Moi corporel et le Moi psychique.

Les Écrans, mes p’tites questions, Ed. Milan

Les écrans font partie de notre quotidien. Des jeux aux transports, de l’école à la cuisine, ils nous entourent « tout naturellement ». « Mes p’tites questions – Les Écrans », un documentaire illustré qui répond de façon simple et claire à 16 questions essentielles que se posent les petits curieux sur le numérique.- C’est quoi un écran ?- À quoi ça sert ?- Pourquoi les écrans attirent mon regard ?- Que fait mon cerveau quand je joue sur l’ordi ?- D’où viennent les images qu’on voit à l’écran ?- Pourquoi les télés étaient très grosses avant ? – Qui fabrique les écrans ?- C’est vrai tout ce qu’on voit à la télé ?- Pourquoi mes parents veulent que j’éteigne la télé ?- Est-ce que je peux parler avec Papa sur l’ordi ?- Pourquoi on dit que les écrans fatiguent les yeux ?- Est-ce que tout le monde travaille sur un écran ?- À l’école aussi on va avoir des écrans partout ?- Est-ce que les écrans vont remplacer les livres ?- Pourquoi Mamie dit que c’est compliqué, les écrans ?- Est-ce qu’on a des écrans dans tous les pays du monde ?- Pourquoi je ne peux pas aller tout seul sur Internet ?

Comment utiliser les écrans en famille. Petit guide à l’usage des parents 3.0 d’Elena Pasquinelli, Ed. Odile Jacob

Smartphones, consoles de jeux, tablettes, ordinateurs… : quel est l’impact du numérique sur le cerveau de nos enfants ?
Comment les écrans affectent-ils leurs capacités de concentration et d’attention ? L’usage d’Internet est-il une aide ou une menace pour leur mémoire ? Améliore-t-il ou entrave-t-il leurs capacités d’apprentissage, à l’école ou ailleurs ? Comment réagir face à l’utilisation simultanée de deux ou trois appareils ? au téléphone posé sur la table où se font les devoirs, ou à côté du lit ? Et pourquoi est-il si difficile de résister à un bon jeu vidéo ou à un texto envoyé tard le soir par un ami ou un camarade de classe ?

La Famille connectée. de la surveillance parentale à la déconnexion des enfants de Jocelyn Lachance, Ed. Erès

Cet ouvrage  explore la question de la surveillance parentale via les technologies numériques, et en dévoile les effets insoupçonnés. L’auteur y livre ses réflexions pour aider les parents à mieux gérer l’usage des TICs au sein de la famille.

Les écrans, mode d’emploi pour une utilisation raisonnée en famille du docteur Sylvie Dieu Osika

Où que l’on se tourne, les écrans sont partout autour de nous. Dans la rue, dans les magasins, chez soi, à l’école… Mais avons-nous conscience de l’impact qu’ils ont sur nos enfants  ? Qu’ils soient utilisés de manière mesurée ou systématique, les enfants, des plus jeunes aux adolescents, y sont confrontés pour le meilleur, comme pour le pire.
Ce livre contient  :

  • Des éclairages et des chiffres sur l’impact des écrans sur les apprentissages et le développement cérébral des enfants  ;
  • 10 clés efficaces et éprouvées pour utiliser sans abus et de manière constructive les écrans à la maison.

L’Anti-mythe alimentaire ou comment casser les idées reçues sur la nutrition par Florence De Le Rue et Emma Tissier.

Gourmande et un peu rebelle, j’en ai ras le bol des régimes, des « il faut », « je tu dois » et de toutes les recommandations dictées puis contredites par je ne sais plus qui. Tout le monde donne son avis !
Équilibre alimentaire, sucre, légumes, gras, féculents, protéines, régimes, hydratation, produits laitiers… j’en ai avalé des croyances !
Aujourd’hui, et je n’ai pas envie de les transmettre à mon entourage. J’ai décidé de décortiquer tout ça et de faire la part des choses. Pas facile ? Mais qui a décrété que manger ne pouvait pas être un jeu ?

Enfants : que sont les psychoses devenues ? Revue EMPAN n°113.

Repère clinique majeur pour des générations de soignants, les psychoses infantiles semblent être promises à une inexorable disparition du champ nosographique de l’enfance sous les effets dévastateurs du DSM. Peut-on avancer que la généralisation diagnostique lénifiante du type « troubles envahissants du développement », ou approximative du registre des « autismes atypiques » a engendré une compréhension novatrice des phénomènes psychiques en souffrance ? La modélisation impliquant les relations interhumaines et interpsychiques précoces est-elle toujours pertinente pour rendre compte de ces phénomènes morbides ? Peut-on faire disparaître, d’un trait de plume idéologique ou défensif, en dénaturant leur dénomination, les signes psychotiques dont sont porteurs les enfants qui consultent les services de
pédopsychiatrie ? Le devenir des psychoses infantiles interroge l’édifice conceptuel de la psychopathologie de l’enfant, ses insuffisances cliniques et théoriques, au regard de la nosographie contemporaine, notamment des dysharmonies et de l’autisme.

Lolo – L’Autisme et Les Maux du ventre – La Dyslexie de Brigitte Marleau

Par l’entremise de courtes histoires, ces livres permettent aux parents et aux éducateurs de sensibiliser les enfants à la richesse des différences.

Petit décodeur illustré de l’enfant en crise : quand la crise nous fait grandir de Anne-Claire Kleindienst et Lynda Corazza

Un véritable mode d’emploi de la discipline positive tout en images !

Structuré autour des apports de l’approche de Discipline positive, de Jane Nelsen, cet ouvrage en restitue la puissance novatrice tout en apportant une touche humoristique, une compréhension visuelle et un point d’entrée résolument centré sur l’intelligence émotionnelle.

Internet en toute sécurité.

Documentaire jeunesse à partir de 10 ans. Cet ouvrage à l’intention des enfants et de leurs parents réunit des conseils sur les règles à respecter pour une bonne utilisation d’Internet.

La liberté, c’est quoi ?

Documentaire jeunesse. Pour que les enfants continuent d’avancer doucement sur le chemin de la pensée en apprenant à interroger leur relation aux autres et à eux-mêmes dans la construction de leur identité, la nécessité des règles…

Internet et ses pièges expliqué aux enfants et aux grands aussi parfois.

Un recueil d’articles parus dans le périodique sur le fonctionnement et les possibilités d’Internet et des différents réseaux sociaux (Facebook ou Snapchat) ainsi que des conseils pour prendre conscience des dangers. ­

J’aide mon enfant à bien parler. Favoriser la communication et prévenir les troubles du langage.

De 0 à 6 ans, au fil du développement psychomoteur de l’enfant, ce guide précis et efficace donne des repères concrets et des solutions pratiques aux parents qui souhaitent mieux communiquer avec leur enfant, favoriser l’acquisition de son langage et prévenir d’éventuels troubles de l’apprentissage. Conçu par une équipe d’orthophonistes, il propose en particulier de nombreux exercices à faire à la maison.

Aide aux Dys. Concrètement que faire ?

Un éclairage vrai sur les troubles DYS et le rôle des professionnels dans le parcours de soins. Un livre à plusieurs voix, construit à partir de la réalité des expériences, des vécus, des cheminements personnels et de la variété des points de vue.

L’Art en récré aux Éditions Milan.

Avec ce livre, tu vas pouvoir explorer près de 250 œuvres d’art à travers des jeux, des coloriages, des devinettes et plein d’autres activités. Laisse ton imagination te guider… Peins ton tableau ! Écris tes propres histoires ! Cherche des réponses aux devinettes ! Perce le mystère de chaque œuvre !

Comment parler d’Art avec les enfants de Françoise Barbe-Gall.

Ce livre vous invite à parler d’art avec les enfants, que vous soyez parent, grand-parent, médiateur, enseignant…

Porter un regard bien-traitant sur l’enfant et sur soi d’Arnaud Deroo.

Arnaud Deroo poursuit depuis 30 ans sa réflexion autour de l’accompagnement bien-traitant de l’enfant. Il questionne la relation à l’enfant, l’accompagnement parental et vous propose un autre regard sur l’éducation. Il y a urgence que l’éducation développe empathie et responsabilisation.

Je,tu,nous… La socialisation dans la petite enfance. Revue Spirale n°88.

Le dernier de la Revue EMPAN :

Dernier de la Revue SPIRALE :

Une bible pour tou.te.s :

Boris Cyrulnik et la petite enfance

Pour les pros de la petite enfance :

Abécédaire de la bien-traitance en multi-accueil d’Arnaud Derro

Animer un groupe de parents. Dessine-moi un parent d’Arnaud Deroo

Anti-manuel d’éducation d’Alison Gopnik

Un petit livre très ludique et instructif par le grand spécialiste des écrans Serge Tisseron, pour les ados… et les grands !

Pour les parents d’adolescents… On ne se comprend plus de Filliozat.

La peau et le toucher de Ashley Montagu, Ed. Seuil, 2014

Accompagner le quatrième trimestre de grossesse, cahier Spirale n°86

De l’incivilité au terrorisme de Maurice Berger, Ed. Dunod, 2018

Les Bébés vulnérables, collectif, revue Empan n°111, Ed. Erès, 2018

Un bébé ? Quel cadeau ! de Patrick Ben Soussan, Ed. Erès, 2018

De l’art d’élever des enfants (im)parfaits de Patrick Ben Soussan, Ed. Erès, 2018

Robots, de nouveaux partenaires de soins psychiques
Sous la direction de Serge Tisseron, Ed. Erès, 2018

Exposés aux violences conjugales, les enfants de l’oubli

L’Amour individualiste. Comment le couple peut-il survivre ?
de Gérard Neyrand; Ed. Erès, 2018

A l’épreuve du virtuel et des écrans sous la direction de Aziz ESSADEK et Tamara GUENOUN, Revue de l’enfance et de l’adolescence – RAFEF-GRAPE

Les Pratiques pédagogiques des crèches à l’appui de la recherche de Laurence Rameau et Josette Serres aux éditions Duval.

http://www.editions-duval.fr/petite-enfance/product/41-les-pratiques-pedagogiques-des-creches-a-l-appui-de-la-recherche.html

Aimer nos enfants inconditionnellement d’Alfie Kohn aux éditions L’Instant présent.

Manuel de survie pour parents d’ados qui pètent les plombs chez les Liens qui libèrent.

http://www.yapaka.be/campagne/manuel-de-survie-pour-parents-dados-qui-petent-les-plombs

L’enfant face aux médias. Quelle responsabilité sociale et familiale ? de Dominique Ottavi et Dany-Robert Dufour aux Editions Fabert.

Les bébés et les écrans coordonné par Xanthie Vlachopoulou aux éditions Erès.

La Discipline sans drame. Calmer les crises et aider votre enfant à grandir de Daniel Siegel et Tina Payne Bryson aux éditions Les arènes.

Les Cahiers Filliozat :

La Politique du voile de Joan W.Scott, Editions Amsterdam, 2017

Toi et moi de Frédérique Epelly, Editions le souffle d’or :

Jeu de développement personnel, à jouer à deux, facile d’accès, convivial, poétique et profond, pour adultes et adolescents.

N’hésitez pas à venir les emprunter ou les consulter sur place.